9782266300902ORI

Yaël est une jeune femme indépendante qui ne vit que pour son travail d’interprète. Elle en est arrivée à point où elle ne voit quasiment plus ni sa famille ni ses amis. Elle vit et respire travail, le mot « vacances », elle ne le connaît pas. Pour elle, il n’y a que  l’adrénaline et ses ambitions qui comptent. Mais quand son corps décide de la lâcher, son patron l’oblige à prendre des vacances pour trois semaines. Trois semaines qui semblent insurmontable pour elle… mais quand le passé refait surface, ses trois semaines de « vacances » en famille et entre amis auront une toute autre saveur que ce à quoi elle s’attendait. Sa sœur, son beau-frère, leurs deux enfants, un couple d’amis avec leur fille et Marc sont tous tellement heureux de la retrouver qu’ils ne peuvent s’empêcher de vouloir retrouver la véritable Yaël, celle qui savait vivre autrement qu’à travers son travail. C’est comme un véritable tourbillon dans sa vie où l’amitié et l’amour veulent retrouver leurs lettres de noblesse auprès d’elle.

Agnès Martin-Lugand sait nous cueillir dans cette histoire où on rêve que d’une chose que Yaël ouvre les yeux et savoure la magnifique vie qui l’attend si elle enlève ses œillères de travail. À chaque page, nous avons envie d’être avec elle dans ce tourbillon et vivre ce retour à la réalité et à la vie, de ressentir tout cet amour que lui dispense sa famille et ses amis et l’amour qu’elle ressent pour cet homme si important depuis longtemps. On ne pense qu’à une chose en refermant le livre mais y aura-t-il une suite ? car on s’attache à tous ses personnages et on aimerait bien savoir ce qu’il devienne. C’est un véritable plaisir de lecture rafraichissant et plein d’espoir !